Centre Avance in FacebookCentre Avance in Google+

Pratiques de santé chinoises - CENTRE AVANCE

Pratiques de santé chinoises

Valentin PHILIPPON

 

page-energetique-traditionnelle-chinoise-1

Un peu de terminologie :

Entretenir sa santé et se soigner ont toujours été des questions essentielles dans la culture chinoise, questions qui ont fait naître et se développer de nombreuses pratiques de santé. Si aujourd’hui, on parle en France pour désigner ces pratiques d’énergétique chinoise, de médecine traditionnelle chinoise ou plus simplement de médecine chinoise, elles se regroupent en Chine sous un seul et même terme : yi 醫 (médecine). Ce n’est que tardivement dans son histoire, avec les échanges entre la Chine et l’occident, que le besoin s’est fait ressentir de distinguer lexicalement la pratique médicale chinoise de celle que nous connaissons, plus largement adoptée en occident. Les termes usuels aujourd’hui employés sont zhongyi 中醫 (médecine chinoise) et xiyi 西醫 (médecine occidentale).

page-energetique-traditionnelle-chinoise-6

Statut juridique et place dans le système de soins :

Si elle bénéficie en Chine du statut de médecine d’état au même titre que la médecine conventionnelle occidentale, la médecine chinoise n’est à ce jour pas reconnue en France. Vous pouvez venir consulter un praticien en médecine chinoise en première intention, mais en aucun cas il ne se substitue à un membre du corps médical. S’il l’estime nécessaire, votre praticien pourra être amené à vous faire d’abord consulter un médecin généraliste ou spécialisé avant de vous recevoir.

La qualification de médecine parallèle ne s’applique pas à la médecine chinoise : alors que les droites parallèles ne s’entrecoupent par définition jamais, c’est précisément dans la rencontre et la synergie avec la médecine conventionnelle que la médecine chinoise présente le plus de potentiel thérapeutique. Chacune a ses points forts et ses limites, et l’une est un excellent complément à l’autre. De même, opposer la médecine chinoise à la médecine allopathique est un abus de langage : la médecine chinoise est par définition une pratique médicale allopathique, c’est-à-dire qui utilise des procédés thérapeutiques dont les effets sont contraires à ceux produits par la maladie.

page-energetique-traditionnelle-chinoise-5Éléments d’histoire :

On entend tout et son contraire concernant les origines de la médecine chinoise. Du point de vue d’un historien, les notions clés sur lesquelles elle repose (le yin et le yang, les cinq éléments wu xing 五行, l’essence jing 精, le souffle vital ou l’énergie qi 氣, etc.) font leur apparition à l’époque des Printemps et Automnes (721-453), mais il faut attendre la période des Royaumes combattants (453-221 av. J.-C.) pour que se manifestent les prémices d’une médecine naturaliste et savante avec le développement des savoirs, des systèmes de pensée et des philosophies au contact desquels vont se dessiner ses contours théoriques.

D’après les historiens modernes, les plus anciennes couches textuelles du canon médical chinois, le Huangdi neijing 黃帝內經 (Classique interne de l’Empereur jaune) datent de cette époque. Il est très probable qu’une pratique médicale ait été développée avant ces dates, mais il nous est impossible de savoir dans l’état actuel de la recherche la nature de cette pratique. Même s’il est séduisant de se dire que la médecine chinoise date de 5000 ans, cette théorie ne résiste à aucune analyse historique sérieuse.

Toutefois, il est important de noter la remarquable continuité épistémologique dont elle a bénéficié jusqu’à nos jours : bien entendu, la médecine chinoise a évolué et s’est développée depuis son apparition, cependant elle n’a pas connu dans son histoire de rupture totale avec ses bases théoriques comme la médecine occidentale conventionnelle. Cela lui donne un recul sans équivalent, car aucune autre médecine n’a pu tester ses méthodes thérapeutiques de manière quasi continue sur une population aussi vaste pendant plus de deux millénaires.

page-energetique-traditionnelle-chinoise-4

Dans la pratique :

La médecine chinoise se distingue par plusieurs points particuliers. 
D’abord, elle considère l’individu dans sa globalité, indépendamment de son motif de consultation. Votre praticien sera amené à vous poser des questions qui pourront vous sembler sans rapport avec votre demande, mais elles lui permettront d’orienter plus précisément son procédé thérapeutique. Ce concept de globalité s’applique au corps et à ses structures physiques, mais aussi à l’esprit, aux émotions, et également à la place de l’individu dans son environnement spatial (climat) et temporel (cycles et saisons). Pour être en bonne santé, l’homme doit être en équilibre au niveau de son microcosme, c’est-à-dire de son corps et de son esprit, et également en harmonie avec le macrocosme dans lequel il évolue. 


Dans sa manière de concevoir la maladie et la guérison, on peut retrouver en médecine chinoise deux approches : traiter les branches (zhi biao 治標), c’est-à-dire adresser en priorité les manifestations de la maladie, ou traiter les racines (zhi ben 治本), soit adresser les dérèglements et mécanismes pathologiques à l’origine de ces manifestations. Le praticien combine les deux approches lorsque c’est possible, mais certains cas aigus peuvent justifier d’adopter d’abord une approche, puis l’autre.

page-energetique-traditionnelle-chinoise-3

La consultation :

L’examen se déroule en quatre temps : observation, écoute, questions et palpation. Le praticien sera amené à vous poser des questions, à observer votre teint et votre langue, et à palper vos pouls radiaux afin d’orienter au mieux son approche thérapeutique.

Parmi les outils thérapeutiques utilisés en Chine, le plus largement utilisé est la prescription de pharmacopée. Les prescriptions sont pour la majorité des décoctions de produits végétaux. Les restrictions légales sur l’import des produits chinois et la rareté des fournisseurs de qualité rendent son emploi moins aisé en France, cependant la pharmacopée chinoise peut être dans certains cas l’outil à privilégier face à certaines pathologies, car elle permet une grande précision thérapeutique. Il est également possible de se baser sur les principes de la pharmacopée chinoise et de les appliquer à notre alimentation.

Pour des raisons historiques, l’acupuncture-moxibustion est la plus connue des techniques thérapeutiques chinoises en France. Elle se fonde sur un réseau de méridiens et collatéraux et sur leurs points constitutifs en superficie, en lien avec les différentes structures et fonctions de notre système, que le praticien stimule par différents moyens afin de donner au corps une information et de produire le résultat désiré.

page-energetique-traditionnelle-chinoise-2

Le massage thérapeutique chinois (tuina 推拿, littéralement « pousser-saisir ») et les réajustements osseux (zhenggu 正骨) sont le pendant manuel de la médecine chinoise, et ils sont appliqués en prenant pour base les mêmes théories que les autres techniques, utilisant parfois le réseau des méridiens pour potentialiser les effets du massage ou de la correction articulaire.

Le récent terme Qigong (qigong 氣功, littéralement « travail sur le Qi ») recouvre un large éventail de pratiques d’entretien de la santé, dont certaines datent de plus de deux millénaires. Parmi elles, du travail postural, respiratoire, des exercices de renforcement musculaire, d’assouplissement, des exercices méditatifs ou de visualisation. Leur champ d’application est très large, depuis la performance sportive jusqu’à l’entretien de la santé ou le développement personnel. Dans le cadre de la santé, le Qigong peut être employé de plusieurs manières. Le praticien peut vous enseigner des exercices spécifiques pour traiter un déséquilibre précis, il peut s’agir de rééducation posturale ou dynamique après un traumatisme articulaire, mais également d’exercices agissant directement sur les mécanismes internes en cause dans votre déséquilibre afin de les corriger. Il est également envisageable de vous donner des exercices à faire régulièrement afin de consolider les effets d’un traitement donné.

Valentin PHILIPPON

page-energetique-traditionnelle-chinoise-7page-energetique-traditionnelle-chinoise-8page-energetique-traditionnelle-chinoise-9